Catégories
Métier de soigneur animalier

Travailler dans un zoo sans diplôme de soigneur animalier, est-ce possible ?

Le métier de soigneur animalier est de plus en plus convoité. Chaque année des centaines de personnes en France postulent dans un parc zoologique dans l’espoir de décrocher un contrat. Et bien souvent même les demandes de stage se solde par un échec. Le métier de soigneur animalier est-il pour autant saturé ?

travailler dans un zoo
Travailler en parc zoologique ne doit pas être un coup de coeur. C’est une démarche qui doit être raisonnée. Crédit : Pixabay.

Les parcs zoologiques en France

Il existe en France plusieurs centaines d’établissements que l’on peut qualifié de parcs zoologiques. C’est-à-dire des lieux fixe – à l’opposé des cirques et autres expositions mobiles – où des animaux sont élevés pour être présentés au public. Ces animaux peuvent être des espèces domestiques, mais bien souvent il s’agit d’espèces non domestiques comme les primates, les félins et les grands herbivores.

Ces établissements peuvent être publics ou privées. Ils peuvent être de différentes dimensions. Certains sont de taille réduite et dépendent du travail d’une à quelques personnes pour fonctionner. D’autres sont bien plus importants et emploient des dizaines ou des centaines de personnes réparties dans divers secteurs.

Les parcs zoologiques en France sont soumis à une réglementation spécifique. Pour qu’un tel établissement est le droit d’exploitation, il doit obtenir une autorisation préfectorale d’ouverture et son responsable doit être titulaire d’un certificat de capacité pour la présentation au public d’animaux d’espèces non domestiques.

Le secteur des parcs zoologiques en France est représenté auprès des pouvoirs publics par l’Association française des parcs zoologiques. Cette association contribue à l’évolution des parcs zoologiques et notamment au développement de leurs missions qui sont :

  • Préservation des espèces menacées de disparition
  • Assistance à la recherche scientifique
  • Médiation et éducation des visiteurs à l’environnement

Les parcs zoologiques ont beaucoup changé en quelques années. Ainsi tous les métiers qui y exercent sont aussi soumis à des mutations. C’est le cas notamment de la profession de soigneur animalier.

Le métier de soigneur-animalier en parc zoologique

Avant les années 2000, le métier de soigneur animalier (ou soigneuse animalière) ne connaissait pas l’engouement qu’il suscite actuellement. En effet, ce travail très physique et assez mal rémunéré (c’est encore le cas de nos jours) était généralement réservé à des personnes sans qualification.

De nos jours, les parcs zoologiques ont besoin de personnes compétentes pour assurer des tâches très variées. Il faut toujours assurer la préparation des aliments, leur distribution et le nettoyage des installations d’élevage. Mais en plus de ces activités quotidiennes, le soigneur animalier doit bien souvent :

Le soigneur animalier devient un ouvrier spécialisé ou un technicien qui est très polyvalent. Il doit être capable de travailler en extérieur quelles que soient les conditions météorologiques. Il est aussi un bon co-équipier qui communique facilement avec les autres membres de son équipe et avec sa hiérarchie.

Doit-on se former pour devenir soigneur animalier ?

Les compétences attendues chez un soigneur animalier par les responsables des parcs zoologiques demandent soit de l’expérience professionnelle, soit une formation. Bien souvent les recruteurs recherchent des candidats qui ont les deux atouts. Mais il est tout à fait possible d’apprendre le métier de soigneur animalier “sur le tas” et sans passer par une école spécialisée.

Les responsables des parcs zoologiques attendent des candidats motivés qui connaissent bien les réalités de ce métier. Il faut en effet avoir une expérience de plusieurs mois au minimum pour rassurer un recruteur.

En effet, il existe des risques pour l’établissement qui recruterait une personne inapte au travail d’animalier. Le premier risque est de perdre du temps. Mais un autre risque est de placer la personne dans des situations dangereuses. Car de nombreux animaux sont potentiellement dangereux. Citons les grands carnivores (lions, tigres,…), les pachydermes et certains reptiles.

Si vous ne possédez pas d’expérience en parc zoologique et que vous souhaitez travailler dans un zoo, la première étape sera d’effectuer un premier stage pour valider votre projet professionnel. Puis d’autres stages pour acquérir de l’expérience.

Si vous n’êtes plus scolarisé et que vous ne pouvez pas obtenir de convention de stage, n’oubliez pas que Pôle Emploi et les missions locales peuvent délivrer une PMSMP. Ce dispositif permet d’effectuer une immersion dans une entreprise pendant une durée d’un mois au maximum.

Alors oui : Il est possible de travailler comme soigneur animalier sans être passé par une école de soigneur animalier.

Un dernier conseil

Sachez qu’en France, le domaine des parcs zoologiques est réduit. Ainsi la plupart des responsables des établissements se connaissent entre eux. Si vous envoyez une dossier de candidature, il est fort probable que le recruteur contactera le responsable de l’établissement qui vous a reçu comme stagiaire ou saisonnier. Vous êtes prévenu !

J’espère que cet article vous aura apporté un complément d’information utile. Je suis pour ma part soigneur animalier depuis 2004 et responsable capacitaire d’un petit jardin animalier. Mes conseils sont vécus. Je vous souhaite bon courage et bonne continuation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *